Portraits des régions

Centre-du-Québec (17)

 

Géographie et administration

La région du Centre-du-Québec est encore parfois nommée « Bois-Francs ». Elle est délimitée par les régions de la Mauricie au nord, de l’Estrie au sud, de la Montérégie à l’ouest et de la Chaudière-Appalaches à l’est.

Cinq municipalités régionales de comté (MRC) regroupent 80 municipalités :

La région du Centre-du-Québec comprend aussi deux réserves autochtones ne faisant pas partie d’une municipalité régionale de comté : Wôlinak et Odanak.

Les principales villes sont les suivantes : Bécancour, Drummondville, Nicolet, Plessisville et Victoriaville.

Pour en savoir plus

Haut de page 

Agriculture, pêcheries et alimentation

La région du Centre-du-Québec bénéficie d’un climat tempéré et de sols fertiles favorisant un potentiel diversifié de production. Grande région productrice de canneberges, elle est également chef de file dans la transformation, grâce à des entreprises spécialisées dans le séchage et la congélation des canneberges.

De plus, la région compte sur la présence d’une usine de broyage de canola et de soya ainsi que de raffinage d’huiles végétales pour le secteur alimentaire, ce qui favorise la production de graines dans la région.

Les productions animales sont depuis toujours au cœur du développement de la région. Reconnue comme le « berceau laitier du Québec », la région fabrique désormais des fromages fins et des fromages spécialisés faits de lait de vache, de lait de brebis ou de lait de chèvre. La production de volaille et de porc a également une importance capitale dans la croissance économique de l’agroalimentaire régional.

Les céréales, les produits de l’érable, les produits biologiques, les petits fruits et les produits transformés jouent aussi un rôle essentiel dans l’agroalimentaire régional, notamment dans le développement de l’offre alimentaire auprès des consommateurs. Les marchés publics, l’agrotourisme et les différents événements tenus pour faire découvrir les produits centricois obtiennent du succès année après année.

Pour en savoir plus

Haut de page 

Économie et emploi

Avantageusement situé entre Québec et Montréal et à proximité des marchés de l’Est américain, le Centre-du-Québec est caractérisé par le dynamisme de ses activités manufacturières et agricoles. Par ailleurs, l’entrepreneuriat est l’une des forces de l’économie de la région.

La présence du parc industriel et portuaire de Bécancour distingue la région. Ce parc comprend des entreprises industrielles de très grande envergure dans les secteurs de l’électrométallurgie et de l’électrochimie. La région compte aussi des industries spécialisées dans les technologies de pointe et des industries lourdes comme des alumineries.

Le secteur agroalimentaire est créateur d’emplois à la fois en culture, en élevage et en transformation des aliments, notamment les produits laitiers et la canneberge.

D’autres secteurs manufacturiers sont également très présents dans le Centre-du-Québec, par exemple, la fabrication de machines, de produits métalliques et de papier ainsi que la fabrication de produits en bois et de matériel de transport.

Pour en savoir plus

Haut de page 

Tourisme, loisirs et culture

Située à mi-chemin entre Montréal et Québec sur la rive sud du Saint-Laurent, la région du Centre-du-Québec offre une suite de villages campagnards où des incursions dans le passé attendent les visiteurs. Par exemple, à Victoriaville, la maison de Wilfrid Laurier, un premier ministre canadien, est ouverte au public, tel un musée. Puis, à Drummondville, le Village québécois d'antan invite les touristes à s’imprégner de la vie au Québec au XIXe siècle.

De nombreux visiteurs se rendent chaque printemps à la halte migratoire de Baie-du-Febvre, sur les rives du lac Saint-Pierre, afin d’y observer la migration des oies des neiges. Le territoire du lac Saint-Pierre et son archipel ont été désignés réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO en 2000.

Les voyageurs peuvent emprunter des circuits touristiques pour la découverte des produits locaux ou des trésors des antiquaires ou faire des excursions en bateau. Pour les amateurs de vélo, la région est pourvue de plusieurs pistes cyclables. L’agrotourisme et le tourisme gourmand occupent une place importante dans la région, renommée, entre autres, pour son industrie de la canneberge. D’ailleurs, un centre d’interprétation de ce petit fruit rouge se trouve à Saint-Louis-de-Blandford.

Le Mondial des cultures de Drummondville et le Festival international de musique actuelle de Victoriaville font partie des autres activités intéressantes de cette région.

Répertoire des médias régionaux

La liste de tous les médias de la région n’est plus accessible dans Portail Québec. Pour obtenir les coordonnées d’un média en particulier, nous vous suggérons de faire une recherche dans votre moteur de recherche préféré, comme Google.

Par contre, si vous recherchez un média communautaire, vous pouvez visiter le site du ministère de la Culture et des Communications qui publie la Liste des médias communautaires reconnus par le Ministère pour chacune des régions du Québec.

Pour en savoir plus

Haut de page 
​​