Portraits des régions

Lanaudière (14)

 

Géographie et administration

Lanaudière fait partie des régions centrales du Québec. Au sud, elle touche aux régions de Laval et de Montréal ainsi qu’au fleuve Saint-Laurent. Au nord et à l’est, la région est délimitée par la Mauricie et, à l’ouest, par la région des Laurentides.

La région de Lanaudière est composée de 58 municipalités, regroupées en six municipalités régionales de comté (MRC) :

Lanaudière comprend aussi 13 territoires, dont la réserve indienne de Manawan.

Les principales villes sont Repentigny, Terrebonne et Mascouche.

Pour en savoir plus

Haut de page 

Agriculture, pêcheries et alimentation

La région jouit d’une situation géographique privilégiée en raison de la proximité du plus grand bassin démographique du Québec. Elle profite également d’un climat favorable et de sols fertiles.

La diversité des productions que l’on y trouve caractérise la région. Celle-ci se démarque toutefois par la culture de légumes pour l’entreposage (choux, carottes, betteraves, rutabagas, panais) et de pommes de terre. Elle compte aussi le plus grand nombre de pépinières au Québec et a une importante production avicole.

La région offre en outre une grande diversité de produits transformés. Bon nombre d’entreprises se concentrent dans les secteurs de la viande, de la boulangerie, des brasseries et vineries (installations industrielles de vinification) et des sous-produits de l’érable.

Grâce à la proximité de Montréal, les petites et moyennes entreprises agricoles de la région ont développé la vente à la ferme et des circuits courts qui évitent les grands axes routiers pour écouler leurs produits.

Pour en savoir plus

Haut de page 

Économie et emploi

Depuis plusieurs années, la région de Lanaudière connaît une solide hausse de l’emploi. La croissance démographique contribue grandement à cet essor.

La région de Lanaudière se distingue particulièrement par la diversité de son économie. L’agriculture domine largement l’activité dans la branche du primaire. L’emploi dans le secteur secondaire lanaudois, qui comprend la construction et la fabrication, est assez élevé. Finalement, le secteur tertiaire, ou secteur des services, regroupe la majorité des personnes en emploi dans la région.

La région compte deux créneaux d’excellence, soit celui d’Alliance Métal Québec et celui de Design d’ameublement. Le premier créneau regroupe principalement des entreprises du secteur de la fabrication métallique et le deuxième, des entreprises des secteurs du meuble et des produits en bois.

Pour en savoir plus

Haut de page 

Tourisme, loisirs et culture

La villégiature, les activités récréotouristiques et de plein air ainsi que la pratique de la motoneige caractérisent la région de Lanaudière. En outre, des réserves fauniques, des parcs régionaux et des pourvoiries proposant des expériences nature de tout genre sauront plaire aux amateurs des grands espaces. Le parc du Mont-Tremblant, le plus vaste du Québec, est réputé pour la qualité des sports d’été et d’hiver qu’on peut y pratiquer. À Joliette, lorsque arrive la saison blanche, la rivière L’Assomption se change en patinoire, la plus grande au Québec.

Les circuits touristiques ainsi que les visites de jardins et de sites naturels et patrimoniaux sont autant de moyens de découvrir la région. Le Chemin du Roy, route terrestre empruntée depuis 1737, traverse trois régions, dont celle de Lanaudière, et permet d’admirer des trésors du patrimoine et de visiter un site de pèlerinage.

De nombreux produits du terroir peuvent être dégustés au cours d’activités parmi les plus appréciées, comme l’autocueillette, les visites à la ferme et les visites de centres d’interprétation.

Parmi les attraits touristiques de la région, on trouve le Festival de Lanaudière, consacré à la musique classique, et le Musée Gilles-Villeneuve, consacré au légendaire pilote de Formule 1.

Répertoire des médias régionaux

La liste de tous les médias de la région n’est plus accessible dans Portail Québec. Pour obtenir les coordonnées d’un média en particulier, nous vous suggérons de faire une recherche dans votre moteur de recherche préféré, comme Google.

Par contre, si vous recherchez un média communautaire, vous pouvez visiter le site du ministère de la Culture et des Communications qui publie la Liste des médias communautaires reconnus par le Ministère pour chacune des régions du Québec.

Pour en savoir plus

Haut de page 
​​