Portrait des régions

Outaouais (07)

 

Géographie et administration

La région de l’Outaouais présente au sud une frontière naturelle avec la province de l’Ontario : la rivière des Outaouais, qui a donné son nom à la région. Elle est voisine de l’Abitibi-Témiscamingue au nord-ouest et des Laurentides à l’est.

La région compte 67 municipalités et six territoires non organisés, répartis dans quatre municipalités régionales de comté (MRC) :

À l’extérieur des MRC se trouvent deux réserves indiennes, Kitigan Zibi et Lac-Rapide, ainsi que la ville de Gatineau, qui est la plus populeuse de la région.

Pour en savoir plus

Haut de page 

Agriculture, pêcheries et alimentation

Dans la région, la production agricole se concentre principalement dans les vallées des rivières des Outaouais, de la Gatineau et de la Petite-Nation. La qualité des terres utilisées pour la culture et le pâturage est attribuable à une grande variété de sols et de climats, ainsi qu’à la présence d’une eau de qualité. Le secteur agricole occupe une bonne partie du territoire. Les productions bovine, laitière et maraîchère ainsi que la production de petits fruits y dominent.

L’imposant bassin de consommateurs de la région Ottawa-Gatineau influence la demande de produits de toutes sortes. La demande de produits frais et de provenance locale est en croissance.

Par ailleurs, en Outaouais, les endroits de villégiature sont nombreux et constituent un avantage pour le secteur agroalimentaire. Ainsi, au cours des dernières années, la diversification des entreprises et la croissance de l’agrotransformation ont donné lieu, entre autres, à la création de plusieurs marchés publics, de fromageries et de boulangeries artisanales. Plusieurs de ces entreprises écoulent leurs produits dans les circuits gourmands et les kiosques de vente à la ferme.

Pour en savoir plus

Haut de page 

Économie et emploi

L’Outaouais est une région dont l’économie est caractérisée par la présence marquée d’activités liées aux services à la population, même si l’on note également une activité dans le secteur secondaire (fabrication et construction) et dans le secteur primaire (exploitations forestière, agricole et minière).

L’économie de l’Outaouais comporte deux réalités distinctes : celle de la zone urbaine (ville de Gatineau) et celle de la zone rurale (les MRC). La première zone, à forte concentration de population, contribue grandement à l’activité économique régionale. Elle est le siège des principales activités de services. La seconde zone, à faible concentration démographique, se caractérise par une intense activité forestière et agricole.

Depuis le début des années 1990, un processus de diversification économique a été amorcé en Outaouais et cela s’est notamment traduit par le développement des secteurs des technologies de l’information (TIC) et de l’agroalimentaire. Le créneau des TIC qui a pris le plus d’expansion au fil des ans est celui du génie logiciel (conception de logiciels).

L’infrastructure touristique de la région se consolide également, avec notamment de nombreux lieux d’attractions.

Enfin, traversée par les rivières Gatineau, des Outaouais et du Lièvre, la région de l’Outaouais compte une vingtaine de centrales électriques, qui contribuent à la puissance hydroélectrique du Québec.

Pour en savoir plus

Haut de page 

Tourisme, loisirs et culture

Avec son climat doux, ses lacs et ses rivières, la région de l’Outaouais est un endroit de villégiature reconnu pour ses grands espaces naturels où la vie urbaine et le milieu rural se côtoient admirablement.

Chef-lieu d’une région avant tout boisée, Gatineau fait une large part aux parcs et pistes cyclables, sans toutefois négliger la culture. En effet, la ville propose de nombreux attraits, expositions et divertissements, notamment le Musée canadien de l’histoire. La région propose également de nombreux divertissements dans les centres d’exposition, les ateliers d’artistes et d’artisans et les salles de spectacle.

Côté plein air, le parc Oméga de Montebello offre la possibilité d’observer, à bord de sa voiture, les cerfs, wapitis, bisons, sangliers, orignaux, loups et autres animaux qui circulent dans le parc en toute liberté. Les plus aventureux peuvent admirer les chutes Coulonge et poursuivre leur visite en escaladant les parois du canyon longeant la rivière du même nom. En hiver, les circuits touristiques, les pistes de motoneige et les lieux d’aventures en plein air sont également très populaires.

Les résidants de l’Outaouais et les touristes sont invités à participer à plusieurs événements d’envergure comme le Bal de neige ou le Festival de montgolfières de Gatineau.

Par ailleurs, les amateurs de bonne chère peuvent apprécier des mets gastronomiques dans les restaurants et les hôtels de la région.

Répertoire des médias régionaux

La liste de tous les médias de la région n’est plus accessible dans Portail Québec. Pour obtenir les coordonnées d’un média en particulier, nous vous suggérons de faire une recherche dans votre moteur de recherche préféré, comme Google.

Par contre, si vous recherchez un média communautaire, vous pouvez visiter le site du ministère de la Culture et des Communications qui publie la Liste des médias communautaires reconnus par le Ministère pour chacune des régions du Québec.

Pour en savoir plus

Haut de page 
​​