Sécurité publique

 

Il revient au gouvernement du Québec d’assurer, partout sur le territoire québécois, la sécurité de la population. Ce rôle de protection est confié au ministère de la Sécurité publique, qui administre les secteurs d’activité suivants :

  • la sécurité civile lors de situations d’urgence causées par des sinistres et des catastrophes, en collaboration avec les autres ministères du gouvernement du Québec, les municipalités et les organismes communautaires;
  • la police et la prévention de la criminalité pour assurer l’ordre et protéger les personnes et leurs biens, en collaboration avec la Sûreté du Québec;
  • la protection contre les incendies, en collaboration avec les services d’incendie, les municipalités et les organismes communautaires;
  • les services correctionnels de compétence provinciale;
  • les services d’expertises en sciences judiciaires et en médecine légale.

Les organismes suivants relèvent du ministre de la Sécurité publique :

  • Le Bureau du coroner;
  • Le Comité de déontologie policière et le Commissaire à la déontologie policière;
  • Le Commissaire à la lutte contre la corruption (Unité permanente anticorruption);
  • La Commission québécoise des libérations conditionnelles;
  • L’École nationale de police du Québec;
  • L’École nationale des pompiers du Québec;
  • La Régie des alcools, des courses et des jeux.

Urgences et sécurité civile

Au Québec, la sécurité civile repose sur un partage des responsabilités entre les citoyens, les entreprises, les municipalités et le gouvernement du Québec.

Afin de réagir efficacement aux situations d’urgence, le ministre de la Sécurité publique voit à l’application du Plan national de sécurité civile avec la collaboration des autres ministres et dirigeants d’organismes gouvernementaux concernés.

Le ministère de la Sécurité publique coordonne l’action des ministères et organismes du gouvernement du Québec par l’entremise :

  • du Comité de sécurité civile du Québec;
  • de l’Organisation de la sécurité civile du Québec;
  • des organisations régionales de la sécurité civile.

Lorsque les situations l’exigent, le Ministère peut aussi venir en aide aux municipalités sinistrées jusqu’au retour à la vie normale et même apporter un soutien financier aux citoyens, aux municipalités ou aux entreprises touchés.

Haut de page 

Police et prévention de la criminalité

Le ministère de la Sécurité publique veille à ce que tous les citoyens puissent bénéficier de la protection de la police. Il collabore également avec ses partenaires des milieux policier, scolaire, communautaire, gouvernemental et universitaire, afin d’agir en amont de la criminalité et d’améliorer la santé et la sécurité des Québécoises et des Québécois.

Dans le cadre de ses responsabilités, le Ministère :

  • conseille les municipalités sur l’organisation et la gestion de leurs corps policiers et effectue l’inspection des corps policiers;
  • fait enquête ou mandate une personne pour faire enquête sur un corps policier;
  • fournit, à l’aide du laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale, une expertise scientifique pour l’administration de la justice et le soutien aux enquêtes policières et judiciaires;
  • favorise la tenue d’activités d’éducation et de sensibilisation du public;
  • réglemente les pratiques de l’industrie de la sécurité privée.

Au Québec, la sécurité policière est assurée par quatre types de corps de police :

  • La Sûreté du Québec, qui s’occupe de l’ensemble du territoire québécois, et qui administre un service central de renseignements destiné à lutter contre le crime et mis à la disposition des autres corps de police;
  • Les corps de police municipaux, qui relèvent des autorités municipales;
  • Les corps de police autochtones, qui sont généralement constitués sur la base d’ententes tripartites entre un conseil de bande, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada;
  • La Gendarmerie royale du Canada, qui mène des enquêtes sur des affaires qui concernent des lois fédérales et dont les enjeux sont pancanadiens ou internationaux.
Haut de page 

Sécurité incendie

Le ministère de la Sécurité publique coordonne les actions des ministères et des organismes gouvernementaux en matière de prévention des incendies​ et de lutte aux incendies. Pour y parvenir, il travaille avec ses partenaires municipaux, qui sont responsables en premier lieu de la prévention des incendies et de la lutte aux incendies, mais aussi avec les intervenants suivants :

  • Les citoyens et les citoyennes;
  • Les pompiers et les pompières;
  • Les services de sécurité incendie et les autres services d’urgence et de secours aux victimes.

En plus de s’assurer que les pompiers et pompières du Québec bénéficient d’une formation adéquate, le ministère de la Sécurité publique mène chaque année des activités de sensibilisation et d’éducation du public, dont la Semaine de la prévention des incendies.

Haut de page 

Services correctionnels

Le ministère de la Sécurité publique a la responsabilité d’administrer les établissements de détention de compétence provinciale et d’appliquer les mesures de probation et de réinsertion sociale des contrevenants.

Mentionnons qu’il y a un partage de responsabilités en matière de système correctionnel entre les paliers de gouvernement :

  • Gouvernement du Québec : incarcérations de moins de deux ans;
  • Gouvernement fédéral : peines de deux ans ou plus.
Haut de page 

Pour en savoir plus